dimanche 20 février 2011

dimanche 13 février 2011

On en parle #1




On parle du nouveau clip de Mr Kanye West extrait de son album My Beautiful Dark Twisted Fantasy, j'ai nommé : MONSTER ! Featuring de folie (Jay-Z, Nicki Minaj et Rick Ross), psychédélique, noir, sexy, voir sulfureux, un clip qui a tout pour se faire remarquer !





On parle des Black Eyed Peas et de leur prochain passage au Stade de France  les 25 et 26 juin 2011. Une heure après la mise en vente des places : SOLD OUT !





On parle de Anna Calvi et de son album éponyme. Elle serait la "Fille fatasmée de PJ Harvey et Jeff Buckey", d'après les Inrocks. "Volcanique en concert, effarouchée en interview : une chanteuse tout en contraste.". En provenance direct de Grande Bretagne!





On parle du duo anglo-saxon The Kills, qui sortiront leur nouvel album Blood Presures en avril prochain. Le premier extrait, Satellite, laisse espérer un CD à la hauteur de la réputation du groupe!





On parle de Skins US, la réadaptation (voir le copier/coller) de la série Skins britannique pour nos voisins d'outre- atlantique. La teenage serie qui a fait fureur en Europe semble choquer les américains. Et ce à un tel point qu'après la sortie du troisième épisode, les annonceurs ont commencé à se retirer les uns après les autres du projet. Mauvais calculs pour les investisseurs qui n'avaient pas imaginé les réactions puritaines des Etats Unis!

On parle de Skins US, à l'heure ou la SAISON 5 de Skins UK vient tout juste de démarrer! Les européens crient "merci" lorsque les américains hurlent "va t'en" ... différence culturelle poignante, isn't it?

lundi 7 février 2011

新年快乐的兔子!




Traduction : " Bonne année du lapin !"


Dimanche, le 13e était hyper ambiancé ! 













































vendredi 4 février 2011

Degas

  






     Edgar Degas est un peintre, graveur, sculpteur et photographe parisien, du XIXe siècle.


     Il était à l'honneur, du 8 octobre 2010 au 16 janvier 2011, à La Piscine de Roubaix (cf dernier post). L'exposition ne rassemblait cependant que certaines de ses oeuvres sculpturales, tableaux et esquisses, portants sur les danseuses et les chevaux. Quelques petites sculptures sur la simple féminité étaient également présentes.


     La pièce maîtresse de la collection est cette jeune danseuse, dite " La Grande Danseuse de 14 ans ". C'est la seule sculpture que Degas exposa de son vivant, car l'oeuvre a fait scandale lors de son vernissage. Les contemporains, surpris par le réalisme de l'oeuvre, jugèrent la jeune fille vulgaire ; car le métier de danseuse n'était pas vraiment glorifiant pour une femme à l'époque, et la représentation une telle femme était presque associée à de la pornographie (le réalisme de l'oeuvre n'aggravant que les choses). Ceci n'empêcha pas Edgar Degas de s'intéresser longuement à ces danseuses et de les représenter le plus sainement du monde, par des peintures notamment. Néanmoins, l'artiste, touché par la vive polémique qui toucha son oeuvre, préféra peaufiner sans relâche ses créations sculpturales sans jamais oser les exposer. On peut imaginer que c'est pour cette raison que chacune de ses statuettes est représentée en trois fois (simple conjecture). De plus, il semblerait que ces sculptures n'avaient pas pour but d'être exposées, mais plutôt de fixer un mouvement, afin de servir de modèle pour ses peintures. A la mort de l'artiste, ses œuvres seront découvertes dans son atelier, restaurées puis moulées afin de permettre les tirages en bronze que l'on connaît aujourd'hui.